https://dcs.univ-nantes.fr/medias/photo/affiche-e-cran-univ-je-bien-e-tre-animal_1616085895661-jpg
  • Le 28 mai 2021
    false false

Journée organisée par Lauren Blatière, Professeure de Droit public, Faculté de droit, d’économie et de gestion d’Angers et Sonia Desmoulin, Chargée de recherche CNRS, UMR 6297 Droit et Changement Social CNRS/Université de Nantes

Vendredi 28 mai 2021

Le droit de l’Union européenne peut être perçu comme un poste avancé de la protection du bien-être animal ou comme un support perfectible devant être enrichi afin d’en assurer une protection accrue. Dès lors des revendications multiples, portées par des acteurs variés se font entendre. Le droit de l’Union consacre déjà le concept de bien-être animal, mais sa contenance, sa définition et sa portée continuent de faire l’objet d’interprétations diverses.
 
Dans ce contexte, cette journée se propose d’étudier l’incidence des revendications en faveur du bien-être animal sur le droit de l’Union européenne. Si le regard des juristes occupera une place importante, cette journée sera également l’occasion d’échanger avec celles et ceux qui portent ces revendications (associations), peuvent en être les destinataires (parlementaires européens) ou doivent en assurer le respect, une fois traduites en normes contraignantes (vétérinaires, membres de la Direction générale de l’alimentation).

Comité d'organisation

• Lauren BLATIERE Professeure, Droit public, Faculté de droit, d’économie et de gestion d’Angers
• Sonia DESMOULIN Chargée de recherche CNRS, UMR 6297 Droit et Changement Social CNRS/Université de Nantes
• Cindy MARTIN Gestionnaire du Laboratoire Droit et Changement Sociale, CNRS

BE Animal