• Le 16 mars 2017

Gérard Brovelli est maître de conférences honoraire à l'université de Nantes, faculté de Droit et des Sciences politiques, laboratoire Droit et Changement social. Mary Sancy est professeur associée honoraire à l'université de Nantes, faculté de Droit et des Sciences politiques, laboratoire Droit et changement Social.

Alors qu'il est question depuis plusieurs mois de renouveler les bases du projet européen, au moins de redéfinir un socle de principes généraux afin de retisser le lien entre les citoyens des Etats membres, la place de l'environnement et du développement durable devra probablement être prééminente.
Certes, les traités actuels font une place importante à l'objectif de développement durable mais dans le cadre de l'achèvement du marché intérieur. Les politiques sectorielles ici étudiées éclairent l'étendue des avancées et leurs insuffisances.

Ce livre illustre la place que ces notions de développement durable et de protection de l'environnement ont prise dans la législation européenne ainsi que les limites de cette intégration dans une Europe d'abord tournée vers la construction d'un grand marché et dune société où les relations sociales marchandes deviennent prépondérantes et tendent à happer toutes les autres dimensions.

Les réflexions générales proposées montrent cette tension entre la volonté d'instituer une protection juridique des ressources naturelles et des services environnementaux afin d'assurer leur transmission aux générations futures, et la pression des intérêts pour leur intégration à la circulation marchande. L'effectivité de leur protection à long terme est alors incertaine.

L'approche interdisciplinaire proposée se justifie car l'environnement met en mouvement trop de composantes de la vie sociale pour se laisser appréhender par un seul regard disciplinaire.