• Le 09 octobre 2018

Les défis du pluralisme : au-delà des frontières de l'altérité. Cet ouvrage a été co-dirigé par Daniela Heimpel doctorante au laboratoire « Droit et changement social » à l'Université de Nantes et Saaz Taher

La pluralité – qu’elle soit ethnoculturelle, linguistique, religieuse, de genre ou sexuelle – caractérise l’ensemble des démocraties libérales occidentales. Néanmoins, elle est souvent présentée comme un « problème » dans les discours publics. On juge que cette altérité menace l’image dominante de la société, image fondée sur l’idée d’une « vraie » communauté et des individus qui devraient la composer. Comment se construisent les récits d’exclusion, de marginalisation et de stigmatisation à l’égard de groupes sociaux aussi divers que les femmes ou les peuples autochtones ? Comment différentes formes de pluralité sont-elles mises en opposition quand on les accuse d’alté rer les valeurs, les normes, la culture et l’identité de la société majoritaire ? En s’inspirant de divers cas en Europe et en Amérique du Nord, les auteurs de cet ouvrage examinent ces questions politico-pratiques et normatives selon une perspective de théorie politique. Ils fournissent des analyses permettant à la fois de comprendre les dynamiques en cours dans les démocraties libérales et de formuler des propositions pour répondre aux dé s qu’elles soulèvent.

Daniela Heimpel est candidate au doctorat au Département de science politique à l’Université de Montréal et à l’Université de Nantes.
Saaz Taher est candidate au doctorat au Département de science politique de l’Univer- sité de Montréal, en codirection avec le Département de science politique et relations internationales de l’Université de Genève.