• Du 08 octobre 2015 au 09 octobre 2015
    Amphi F
    Faculté de Droit et de Sciences Politiques
    Chemin de la Censive du Tertre,
    44300 Nantes
  • Jeudi : 14h - 19h
    Vendredi : 9h - 16h45

Organisé par François ROUSSEAU et Karine FOUCHER, ce colloque traitera de l'exposition de nos sociétés contemporaines aux crises sanitaires de grande ampleur.

Nos sociétés contemporaines sont exposées depuis une trentaine d'années à des risques sanitaires d'une ampleur nouvelle, révélateurs de leur propre vulnérabilité et marqués par un fort impact médiatique. Hier, c'était l'affaire du sang contaminé, de la vache folle et de l'hormone de croissance. Aujourd'hui, c'est l'affaire du Mediator, des prothèses mammaires PIP et des pilules de 3ème et 4ème génération. Et, demain, ce sera peut-être l'affaire des ondes électromagnétiques, des nanotechnologies ou des particules fines. La fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle sont ainsi marqués par une prise de conscience de la menace découlant de l'ampleur des risques sanitaires le plus souvent induits par l'activité humaine. Face à cette situation, le droit évolue au coup par coup, discipline par discipline, sans que l'on sache très bien si les changements opérés constituent des ajustements à la marge ou masquent, au contraire, une mutation plus profonde du système juridique. Dans ce contexte, l'objectif de ce colloque est de proposer une réflexion transversale sur la réponse du droit aux crises sanitaires, en l'envisageant sous tous ses aspects (droit public, droit civil, doit pénal, droit européen) et en la développant au travers des deux temps forts que constituent : l'anticipation de la crise, puis la réaction face à la crise. Au-delà du bilan croisé des différentes réponses apportées, des perspectives d'évolution seront dégagées, accompagnées, le cas échéant, de propositions

Partenaires

Université de Nantes
DCS
IRDP
Barreau de Nantes
Faculté de Droit et des Sciences Politiques